Les bienfaits de l’allaitement sur votre système cardio-vasculaire

Les bénéfices de l’allaitement maternel ne sont plus à prouver, tant pour le bébé que pour la maman, mais ce qui n’est peut-être pas encore connu de tous, c’est son effet sur la santé cardiovasculaire de la mère qui allaite.
Beaucoup d’entre vous savent également, qu’une femme ayant une hygiène de vie saine, bien entendu, est protégée tout au long de sa vie des accidents cardiaques, grâce à sa sécrétion d’œstrogènes et ce jusqu’à la ménopause.
Il semblerait toutefois, que les femmes ayant allaité leur bébé, restent plus longtemps ou du moins risquent moins de souffrir de problèmes cardiovasculaires.
L’allaitement contribue donc à la santé cardiovasculaire de la mère.
Alors pourquoi n’insisterait-on pas sur l’importance de l’allaitement, et pourquoi ne pas inciter la jeune maman à allaiter ?
En effet, une étude (réalisée auprès d’environ 140.000 dames ménopausées âgées d’environ 63 ans, par le département de médecine de l’Université de Pittsburgh, Pennsylvania 15213, USA) a démontré que passé 50 ans, les femmes ayant nourri leur bébé au sein au moins pendant un mois, bénéficient « d’avantages santé » non négligeables tels que, une tension artérielle plus basse et plus stable que leurs condisciples, un taux de cholestérol plus faible, un risque de diabète de type 2 moins fréquent.
En bref, les infarctus du myocarde ou les accidents vasculaires cérébraux, sont nettement plus rares pour elles.
De plus, il a aussi été mis en évidence, que ces bénéfices sont présents dès le premier mois d’allaitement, mais qu’au final, plus long sera cette période, plus le bénéfice sera important, jusqu’à diminuer de 10% les risques cardiovasculaires pour un allaitement de plus d’1 an.